post antepitecum

Photo : Jean Gros-Abadie
1989

Quelque part dans le temps deux êtres oscillent entre passé et futur.

"post antepitecum": une vision chorégraphique de l'homme en quête de la position verticale.

 

Un jeu étrange dans un monde étrange qui évoque la relation forme-mouvement, évolution-destruction.

 

Sur le plateau: un habitat d'éléments sculpturaux et des corps vivants qui remontent aux sources de la vie et, orientés par leur instinct, s'éveillent lentement au monde ...

 

Comme les autres créations de DA MOTUS!, "post antepitecum" puise son origine d'une poésie nostalgique de la nature ainsi que d'une profonde inquiétude face à l'insatiable inconscience humaine.

Informations

Coproduction

DA MOTUS!, Théâtre du Grütli Genève