souffle

image principale
année de création
2013
description

"souffle" a reçu le Prix suisse de danse 2015, comme "oeuvre particulièrement marquante de la création actuelle de danse" (période 2013-15).

"Une œuvre chorégraphique prenante, composée sur une trame fine, qui incarne aussi bien la légèreté et la finitude de l’être que la conscience existentielle d’un grand mouvement exécuté en commun par le souffle, la voix et la danse. Une magie fascinante parcourt cette œuvre totale, portée par une rare et émouvante qualité chorégraphique. « souffle » apparaît comme une parabole du long travail artistique, du large souffle de Brigitte Meuwly et d’Antonio Bühler. DA MOTUS! a une réputation internationale, en tant que compagnie qui, grâce à son originalité et en particulier à ses projets réalisés en plein air, ne cesse d’ouvrir de nouveaux accès à la danse."

(Brigitta Luisa Merki, membre du jury fédéral pour la danse, Prix Suisses de Danse 2015)

Sollicités par Philippe Savoy, directeur du Chœur de chambre Zeugma, dans le cadre d’une collaboration artistique s’inspirant de la tradition chorale locale, Antonio Bühler et Brigitte Meuwly ont relevé le défi de réunir chorégraphie et création vocale sur une partition originale, signée Caroline Charrière, autour du thème essentiel que représente le souffle pour ces deux modes d’expression.

Les corps débutent un parcours de vie symbolique, comme habités et animés par cette respiration, essence de notre existence. Le souffle s’incarne et trouve sa résonance et sa force vitale au travers du jeu des danseurs.

L’émergence d’harmonies spontanées et de tensions orchestrées génère des images parfois décalées provoquant des sensations d’ambiguïtés. La qualité éthérée et céleste du chant se frotte au caractère charnel et sensuel de la danse. Souffle nous suggère alors par certains de ses mouvements, que c’est par l’union sexuelle que l’esprit parvient à s’incarner.

Mouvements et musique œuvrent en osmose, en contrepoids et en complicité. C’est ainsi que les corps et les voix s’attirent et se repoussent, stimulant échanges et émotions pour aboutir dans l’éphémère, où tout se dissout, où le souffle quitte le concret pour regagner son origine insaisissable.

 

"Gelungen ist auch die enorme Symbolkraft zum Schluss der ausdrucksstarken Tanzdarbietung... Das Publikum ist beeindruckt und spendet als Dank langanhaltenden Beifall." (Wolfsburger Allgemeine Zeitung, 2018, Hans-Werner Kemmling)

"Faszinierend an dieser durchkomponierten Choreografie ist besonders die Spannung, die zwischen individuellen und synchronosierten Bewegungen herrscht, vor allem wenn die durcheinanderfliessenden und rollenden Körper sich zu einem lebendigen Organismus vereinen. (...). Eine abwechslungsreiche von Witz und Action geprägte Choreografie..." (Der Landbote, 08.05.2017, Helmut Dworschak)

"Die Vorführung entwickelte mit jedem Augenblick eine immer stärker werdende Dynamik, die einen wie ein Strudel in das Geschehen, dem dargestellten Leben hineinzog. Die Fusion zwischen der rythmischen Atmung, der Stimmen sowie, die sich dazu im Einklang bewegenden Körper, faszinierten … Die Performance von Da Motus ! ist mit Sicherheit eine, die mir noch lange im Gedächtnis bleiben wird." (Esther Marie Merz, attachée culturelle de l'Ambassade de Suisse à Lima et critique d'art, 12.08.2014)

"The concert was just wonderful! I was deeply touched by the powerful display of technique and creativity (…). Local audiences are not very outgoing in terms of appreciation but last night they simply gave up to recognize with enthusiasm and sincerity the virtues of souffle." (Fernando Torres, Directeur de l'Instituto Cultural Peruano Norteamericano ICPNA, 21.06.2014)

"Un movimiento que te deja sin aliento." (El Comercio, 20.06.2014, Adriana Garavito)

"La beauté de la chorégraphie tient beaucoup aux déplacements subtils, aux petits ensembles, aux entrées et sorties, au va-et-vient entre le groupe et le solo, entre le contact et la séparation. Quand les mouvements deviennent plus énergiques et endurants, ce procédé de va-et-vient confine au rituel fascinant." (La Liberté, 15.01.2013, Elisabeth Haas)

vidéo(s)
informations

direction artistique

Antonio Bühler, Brigitte Meuwly

chorégraphie

Antonio Bühler, Brigitte Meuwly, en collaboration avec les danseurs

danse

Azusa Nishimura, Coralie Merle, Ismael Oiartzabal, Paul Girard, Vittorio Bertolli

musique originale

Caroline Charrière

direction musicale

Caroline Charrière avec Philippe Savoy

chant enregistré

Choeur de chambre Zeugma : André Merz, Clémence Hirt, Elsa Piller, Etienne Steckler, Francine Humbert, Jean-Claude Charrez, Joëlle Delley, Lucile Dessibourg, Marie-Françoise Schouwey, Michael Beer, Philippe Jacquiard, Philippe Savoy

lumières et régie

Daniel Müller

costumes

Brigitte Meuwly

enregistrement musical

Artlab

assistanat de production

Danilo Cagnazzo

coproduction

DA MOTUS!, Equilibre-Nuithonie Fribourg dans le cadre de "RésiDanse fribourgeoise", Choeur de chambre Zeugma

soutiens

Service Culture Canton Fribourg, Loterie Romande, Coriolis Fribourg, Pro Helvetia Fondation suisse pour la culture, Fondation Equilibre-Nuithonie, Société Suisse des Auteurs dans le cadre des bourses 2012 pour la création chorégraphique, Commune de Givisiez, Agglo Fribourg, Fondation Ernst Göhner, Fondation UBS pour la Culture, Fondation Nicati-de Luze

Dates

Date Lieu Infos | reservation
Villars-sur-Glâne FR - Switzerland Equilibre-Nuithonie - Fribourg, Nuithonie
Villars-sur-Glâne FR - Switzerland Equilibre-Nuithonie - Fribourg, Nuithonie, school performance
Villars-sur-Glâne FR - Switzerland Equilibre-Nuithonie - Fribourg, Nuithonie
Villars-sur-Glâne FR - Switzerland Equilibre-Nuithonie - Fribourg, Nuithonie
Villars-sur-Glâne FR - Switzerland Equilibre-Nuithonie - Fribourg, Nuithonie
Villars-sur-Glâne FR - Switzerland Equilibre-Nuithonie - Fribourg, Nuithonie, school performance